J’ai testé le drone rolling spider de Parrot

Test du mini drone de Parrot : le Rolling Spider

 

Via le site Sampleo j’ai testé le tout dernier drone de Parrot : le rolling spider. Quésaco ? Le drone est un quadricoptère que l’on guide à l’aide d’une télécommande. Il peut être équipé d’une camera et c’est pour cette raison que l’utilisation d’un drone devient réglementée.

Le rolling spider de Parrot est spécial car il vole et roule sur le plafond et les murs. On le guide avec son téléphone via le bluetooth. Il est très petit ce qui en fait un drone d’intérieur. En effet le moindre vent en extérieur va fortement le déstabiliser.

rolling spider : le mini drone qui vole et qui roule au plafond

Rolling spider roulant au plafond

Découverte et test du rolling spider de parrot

J’ai 2 drones, un dji f450 et un Hubsan mini qui est un équivalent au rolling spider (équipé d’une caméra) ainsi qu’une voiture téléguidée Lotzi, j’ai donc été emballée par cette idée de combiner le fait de rouler et de voler.

Lorsque j’ouvre le carton j’y trouve le drone, les deux roues, des stickers, un cordon pour charger au pc et une doc de démarrage pour l’appareil mais pas de guide d’utilisation. J’en déduis que ça ne doit pas être indispensable.

Je personnalise direct mon rolling spider avec un stickers. Je choisis la petite moustache car je suis fan du Movember 😉

rolling spider sans les roues

Parrot a lancé son mini drone : le rolling spider

L’appareil se monte très facilement : on fixe les deux roues sur une barre transversale que l’on clipse sur le drone. Pour défaire ensuite les roues c’est très galère par contre et vu que l’on doit le faire à chaque fois qu’on le range dans la boite, bin je finis à y aller avec les dents.

test du rolling spider : mini drone de parrot

Rolling spider monté sur roues

Je télécharge ensuite l’appli FreeFlight 3 qui demande ensuite à se mettre à jour. Là j’ai un peu galéré pour que mon téléphone reconnaisse l’appareil.

Je me lance dans le pilotage de mon drone. Petite déception : rien n’est intuitif, on a des logos qui ne rappellent franchement rien donc c’est pas évident. Pour décoller en revanche rien de plus simple, il suffit d’appuyer sur Take Off. La je suis littéralement bluffée par la stabilisation de l’appareil : il décolle et se positionne à environ 1m du sol et ne bouge plus. Il dispose justement d’un stabilisateur d’excellente qualité.

Rolling spider : mini drone avec caméra et stabilisateur

Stabilisateur et caméra du Rolling Spider

 

Je le fais ensuite monter mais trop rapidement, il se cogne au plafond et s’arrête et tombe sur le sol (mise en sécurité). J’ai peur mais mon drone n’a rien car il est très bien protégé par les roues et rebondit.

Je remonte donc plus doucement et arrive au plafond où je le fais rouler. On peut aussi faire des figures pré-programmées : loopings… D’avant en arrière pas de soucis par contre pour les acrobaties latérales, il a atterri dans ma tv car l’amplitude du mouvement est bien plus grande qu’en mode avant arrière (prévoir 2m autour du drone).

Mini drone de parrot qui roule au plafond

Le mini drone de Parrot roule au plafond

 

2 eme vol avec mon drone rolling spider

On peut également filmer et prendre des photos avec l’appareil situé en dessous. Les vidéos passent bien niveau qualité (il ne faut pas s’attendre a du hd bien entendu) par contre je n’ai pas réussi à prendre de photos ce que j’ai trouvé très dommage. Pourtant il suffit juste d’appuyer sur le bouton prévu à cet effet. Il change de couleur mais rien ne se passe et aucune photo enregistrée.

On peut aussi établir une feuille de route pour programmer diverses actions pendant le vol. On a 3 modes de pilotage, on peut également le mettre en mode gaucher (ce qui a ravi mon chéri). Avec le mode joypad on peut filmer son rolling spider via l’écran du téléphone. On peut régler ensuite l’inclinaison max de l’appareil, la hauteur max…

voir son mini drone rolling spider en mode joypad

Le rolling spider en mode joypad

 

A la seconde utilisation, l’appli a planté à chaque démarrage (voit 2 rolling spider puis se ferme) et l’appareil a refusé de voler : il se contentait de rouler en arrière. Grosse frayeur donc. Je lui enlève les roues il décolle, je mets les roues ça ne fonctionne pas il roule en reculant. Je regarde les hélices, car Parrot ne le précise pas mais il y a un sens pour les hélices. Pas de doc dans le carton je commence à m’énerver. Sur mes autres drones, je dois les mettre à plat pour les calibrer. Je mets donc mon rolling spider de Parrot à plat sans les roues je l’allume mais cela ne règle pas le problème.

Je cherche sur internet rien à propos de mon problème. Je fais un reset en restant 10 sec appuyée sur le bouton marche : vidéos supprimées mais problème persistant. Je mets à jour mon appli : elle bug toujours au 1er démarrage et le drone rolling spider ne vole toujours pas. Je mets à jour l’appareil pour se faire 2 façons : via l’appli mais ça ne fonctionne pas ou via le site Parrot. Je télécharge donc sur le site de Parrot le fichier pour la mise à jour, connecte l’appareil au pc et copie colle le fichier. Là, mon drone Parrot fonctionne correctement et s’envole : OUF !

découvre le mini drone de parrot

Mini Drone Rolling Spider en plein vol

 

Avis sur le drone rolling spider de Parrot

Ce que j’aime :

– 2 modes de décollage : à même le sol ou en l’air sur la main

– Plusieurs acrobaties sont pré-programmées dont différents loopings

– Design sympa et original avec ses grosses roues

– Les stickers pour le personnaliser il y en a une dizaine

– Il existe en rouge, en bleu et en blanc

– Feuille de route pour programmer des actions

– Possibilité de le charger avec son chargeur de téléphone et c’est plus rapide que sur pc

– Drone très bien protégé grâce aux roues alors qu’aux premiers abords ça semble plutôt gadget

– Bouton pour atterrir tout en douceur

Ce que je n’aime pas :

– Aucun guide d’utilisation dans la boite alors que c’est nécessaire. J’ai du l’imprimer via le site parrot

– Le temps de vol bien entendu car 5 min avec les roues mais c’est le temps moyen de ce type de drone donc rien d’étonnant. Il faut donc prévoir une seconde batterie si on veut en profiter.

– Les acrobaties latérales prennent beaucoup d’espace, prévoir 2m autour du drone

– Niveau maniabilité, on a pas avec le téléphone la sensibilité que l’on a avec une manette. Je pense que ça ne doit pas déstabiliser quelqu’un  qui ne connaît que le pilotage par téléphone. Il y a un léger décalage entre le moment où on appuie et le moment où l’appareil bouge, donc on a tendance à appuyer plus et à se cogner, mais c’est un coup à prendre. Au plafond, pour tourner il faut d’abord avancer, et il est difficile de faire en diagonale.

– L’appli bug à chaque démarrage et le fait que l’appareil ait bugué aussi

– Une protection lorsque l’on enlève les roues aurait été un plus mais parrot ne la propose même pas à part alors qu’en intérieur c’est très utile.

– Se photographier de dessous c’est sympa mais je n’ai pas réussi avec faire de photos, uniquement des vidéos

– J’enlève les roues avec les dents car je n’y arrive pas avec les ongles et rien n’est prévu (et oui pour le ranger il faut enlever les roues à chaque fois)

– Tombe directement au sol quand plus de batterie : un atterrissage en douceur aurait été préférable

– Le prix de base de 100€ est un peu cher à mon goût, mais il tend à baisser, notamment sur amazon où on le trouve à moins de 90€

 

Acheter le MiniDrone Rolling Spider Blanc de Parrot 

 

Share on Google+Share on FacebookTweet about this on Twitter
0 votes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *